Aminata TRAORE (HamiTraoré)

Né(e) Le 25 mai à Bouaké |

Écrivaine ivoirienne et membre active de l'Association des Ecrivains de Côte d'Ivoire (www.aeci.ci), Aminata Traoré, qui écrit sous le pseudonyme de « Hamitraoré » est également présidente de la fondation ‘’Gnitresor’’. Elle a été victime de mutilation génitale à l’âge de 8 ans. Elle se sert de son vécu pour sensibiliser les parents et enfants sur cette pratique avilissante et ses corollaires de maladies.

Elle est l’auteure de deux romans à savoir « Le couteau brûlant » (2012), une œuvre autobiographique qui traite du sujet de l’excision et « Cachée derrière le mur » (2016) qui traite des thèmes de la violence conjugale, du viol, de mariages précoces, demeurant ainsi dans thèmes de prédilection liées à la lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants.

A travers sa fondation, elle anime des conférences en milieu scolaire autour du thème « le livre comme moyen de sensibilisation contre les violences faites aux femmes et aux enfants ». A cet effet, elle aborde des problématiques telles que l’excision, les grossesses en milieu scolaire, le viol ou encore l’importance de la scolarisation des enfants surtout des filles. En novembre 2018, HamiTraoré a été désignée lauréate d'un des 15 Prix franco-allemand des droits de l'homme 2018 pour son engagement exceptionnel en faveur des droits des femmes et de la lutte contre les violences basées sur le genre.