La Toile des étoiles (collectif) : Pour l’amour de la poésie

 

Les circonstances ne doivent pas être un frein au chant du barde. Un poète a besoin de sortir de son cocon pour partager ses émotions avec ses semblables. En effet, que vaut une Kora à quoi il est interdit d’émettre des notes ? Les auteurs de ce recueil l’ont bien compris. Dans les épreuves, la parole du poète, insaisissable et libre, trouve toujours des canaux pour atteindre les oreilles. « Ma parole est pure comme l’eau de roche/ Ma parole est la voix sacrée de mes ancêtres/ Approchez ! Approchez ! Laissez le sommeil, laissez vos occupations/ Et venez vous instruire », rassure Dê Bi Franck Zakaria. De ses observations du monde qui l’entoure, le poète tire toujours un mot, un vers, un poème. La muse séduite par ses atouts le sollicite sans se lasser. Les dieux ont besoin de lui pour s’adresser à la multitude. Et son calame, possédé du coup, entre dans une transe qui n’expire qu’après la gésine.


À l’université Allassane Ouattara où ils poursuivent leurs humanités, quinze jeunes poètes ont uni leurs inspirations pour entonner un cantique à l’honneur de dame poésie. Comme dans une chorale disciplinée, chacun selon son style, a contribué à la construction de cette polyphonie esthétique dénommée La toile des étoiles. Le résultat est là, éclatant, splendide. «  Sur le bûcher de mes mots, j’enflammerai ta raison sourde à mes désirs. À force de mots, je mettrai ton cœur à genoux » (P 50), clame Benjamin Soro. Des poèmes suaves qui apaisent les sens. Une cinquantaine de poèmes organisés en quatre parties autour des thématiques condensant leurs préoccupations, leur regard sur le monde : la nature, l’amour, la poésie et l’Afrique. Les premières thématiques sont d’ordre universel et atemporel ; ce sont des sujets classiques et incontournables – pourrait-on dire - de la poésie. Quant à la thématique de l’Afrique qui clôt cette odyssée scripturaire, elle ne pouvait pas ne pas être convoquée à cette fête des mots. Être originaire du continent africain et rester sourd aux appels de la Terre Natale relève de l’impossible.


BILÉ A. Yann Cédric, CAMARA Khalil Ibrahim, CISSÉ Cheick Ibrahim, DJÈ BI Franck Zakaria, EGNIFI Gardozi, KANGA Amani Koffi Désiré, KÉI G. Thierry, KONÉ Dramane, KOUAMÉ H. Joël Charlie, KORÉ Désirée Inès, N’DRI Armelle Karelle, SORO N. E. Benjamin, TONGBAN Sabrina et TOURÉ Alpha par La toile des étoiles œuvre poétique germée sur le terreau du milieu estudiantin épousent l’itinéraire de Césaire, Damas et Senghor qui ont fondé la Négritude pendant leurs années université.


Les auteurs de ce livre ont le talent de leur rêve. Car en tout d’état de cause, ce livre, leur livre est un champ de splendeur, une aire de féerie, une toile des étoiles.

 

Macaire ETTY

La toile des étoiles (collectif), poésie, les éditions Éden, 2017

 

                                                                                                 In Fraternité Matin du 19 août 2017