« Côte d’Ivoire : du seul pouvoir au pouvoir d’un seul » de Pierre Anvlé Anzara

Pierre Anvlé Anzara est né le 13 septembre 1987 à M’Batto, une petite commune à quelques kilomètres de Bongouanou, d’un père instituteur et d’une mère ménagère. Titulaire d’une Maîtrise en droit privé, il ne s’est intéressé à la lecture et à l’écriture qu’en classe de troisième. On lui offre une opportunité en le nommant secrétaire général du club littéraire du lycée. Influencé par de grands poètes français, l’auteur s’essayait à de petits poèmes. C’est en classe de terminale que l’auteur, sous le poids de la situation socio-politique en côte d’Ivoire et en Afrique, va brusquement s’intéresser à la politique.

« Côte d’Ivoire : du seul pouvoir au pouvoir d’un seul »  est une étude juridico-politique de la situation sociopolitique de la Côte d’Ivoire. En effet, La Côte d’Ivoire a obtenu son indépendance en 1960. De cette date à 1990, c’était la paix et le succès en Côte d’Ivoire sous le régime du père fondateur Félix Houphouët-Boigny. À partir de 1990 les ennuis commencent. Alassane Dramane Ouattara est au gouvernement et les mouvements protestataires prolifèrent pour exiger du « vieux » Félix Houphouët-Boigny le multipartisme alors que le pays n’était pas assez mûr pour ça selon le « vieux ». Le président Laurent Gbagbo, chef de fil de ces mouvements de protestation, réussit quand même à faire fléchir le régime du vieux. Au décès de celui-ci, la succession crée plusieurs foyers de tension.

Ce livre s’apparente de fait à un cours de droit constitutionnel ou de science politique. En ce sens que les questions qu’il traite avec une démarche juridique relèvent de la vie politique de la côte d’ivoire dont la finalité est de révéler la réalité ; donc ce qui est et ce qui devrait être…

Ainsi ce premier tome suffit-il pour convaincre le lecteur quant à la satisfaction de ses curiosités culturelles et intellectuelles sur la réalité ivoirienne. Toutefois, l’ambition première est de contribuer à la connaissance du système constitutionnel ivoirien…

Les ivoiriens ont intérêt à lire ce livre en ce sens qu’il vient pour apporter un éclairci sur la crise poste électorale. L’important ici est de se rendre compte des erreurs du passé ayant plongé le pays dans ce chaos récent d’où il a du mal à en sortir afin de ne plus les répéter. Les élections s’annoncent déjà à grands pas et chacun de nous doit s’y référer afin d’aiguiser son esprit de discernement.